Conférences Gesticulées – Nov 2013

Classé dans : 2013, Programmation | 0

Du 20 au 29 novembre 2013, festiv’ARTERE PUBLIQUE vous invite à redécouvrir ses Conférences Gesticulées ! Éveillons nos consciences !

 

Des mots, importants, jamais innocents. Culture, éducation populaire, capitalisme, écologie, racisme…histoires officielles et officieuses sont abordées avec causticité, suscitant la réflexion comme le rire.

« Une conférence gesticulée, c’est finalement une théorie incarnée »
A travers des questionnements, des expériences, des témoignages, venant parfois du public, les intervenants ont le projet de diffuser la connaissance au plus grand nombre et de soulever des débats sur des sujets touchant l’individu au quotidien : sa place dans la société, son développement et son épanouissement personnel et communautaire…
Avec conviction, finesse et humour, ils souhaitent apporter un autre regard sur notre société.
L’objectif ? Former des citoyens actifs et responsables, encourager l’action collective sous toutes ses formes.
On écoute, on réfléchit, on rit. On s’approprie ludiquement et de manière critique les messages qui ne peuvent nous laisser indifférents…

 

 » INCULTURE(S) 2 : Et si l’on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les pauvres ? « 
de et par Franck LEPAGE

 >> mercredi 20 Novembre // 20H30 // Espace Gérard Blondeau – MAURECOURT

arterepublique_franck_lepage-Incultures2Une autre histoire de l’éducation
L’école est-elle un facteur d’ascension sociale ? ou sert-elle à faire croire que nous méritons notre place ? Comment concilier égalité des savoirs et méritocratie ? On ne le peut pas !
La méritocratie et l’égalité sont inconciliables ! Ce sont deux principes opposés et il faut nécessairement choisir, le comble de la perversité étant de choisir la méritocratie en faisant semblant de désirer l’égalité. Un spectacle pour réfléchir à la crise de l’école !!!

ATELIER  » Pour en finir avec l’école « , le jeudi 21 nov. à 10h.

 

« A l’aide ou comment j’ai arrêté de vouloir sauver l’Afrique »
de et par Antoine SOUEF, Coopérative du Vent Debout

>> mardi 26 nov. // 20h00 // Maison de quartier des Louvrais – PONTOISE