Le 21 novembre 2012, festiv’ARTERE PUBLIQUE vous invite à écouter Anne Sybille Couvert qui raconte Attifa de Yambolé, conte africain.

1.Attifa-coVeronique-Hallard

Mercredi  21 novembre // 18h30 // Musée de l’Education, à  Saint-Ouen l’Aumône

« C’est dans la plus pure tradition des contes africains qu’Anne-Sybille a écrit « Attifa de Yambolé ».
L’histoire raconte la quête de cette fillette qui cherche « à se délivrer du grand chagrin qui pèse sur son cœur : celui de n’avoir pu donner à sa mère un dernier baiser, le jour où dans la grand’ forêt, elle disparut à tout jamais ». Par le biais de cette fable, Anne-Sybille nous fait partager ses passions toutes récentes pour l’art du conte et pour cette Afrique, « si pittoresque, si chaleureuse, si déroutante ».  «…j’ai voulu créer un pont entre nos deux cultures et inviter le public à traverser ce pont en ma compagnie. Il y a tant à dire sur ce pays. C’est tellement riche l’Afrique… Enfin, façon de parler. »  Si Anne-Sybille s’adresse cette fois à nous, les adultes, on retrouve dans cette fable africaine l’enthousiasme et la générosité qu’on lui connaît dans ses contes pour enfants. » … « Enthousiasme et générosité » ?… ou naïveté et bonne conscience ?… « Elle adooore l’Afrique et les africains », elle a passé 10 jours dans un club de vacances au Sénégal l’année précédente et il lui semble depuis qu’elle a découvert un peuple et sa culture.

Le fil est ténu entre le ressenti et le jugement, la naïveté et la bêtise, l’incompréhension et le mépris, la comparaison facile et le racisme.  Cette parodie de conte africain ou plutôt de conteuse récemment piquée d’Afrique, évoque, avec humour, les préjugés raciaux incrustés dans l’inconscient collectifmélanges de paternalisme et d’apitoiement ; la bonne conscience à bon compte ; en bref l’ethnocentrisme occidental.

> Réservations closes au 19/11/12 (spectacle à partir de 14 ans. Représentation suivie d’un temps d’échange et de discussions autour d’un cocktail). >> Album photo du spectacle ici.

> Ce spectacle est présenté dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale, et en partenariat  avec la CACP, et le Musée de l’Education du Val d’Oise à Saint-Ouen l’Aumône. Plus d’informations sur la plaquette officielle de « Contes d’ici et d’ailleurs » .

 

Et sur la page Facebook de Festiv’ARTERE PUBLIQUE  !

Categories: 2012, PROGRAMMATION

Comments are closed.